Retraites complémentaires : 10 % de pension en moins sauf si vous travaillez plus longtemps !

actu.fr
02/05/2018

Signé en 2015, cet accord entre en vigueur à partir du 1er janvier 2019. Il ne concerne pas ceux qui sont déjà en retraite mais ceux qui sont nés après 1957 et vont la prendre à compter de l’année prochaine. Avec ce nouveau système de bonus-malus, un salarié faisant valoir ses droits à la retraite à l’âge légal et avec le nombre suffisant de trimestres cotisés pour bénéficier d’une retraite à taux plein, subira néanmoins une décote de 10 % de sa pension complémentaire pendant les trois premières années de versement. En clair, une personne partant à l’âge légal, à 62 ans, en bénéficiant des conditions nécessaires pour une retraite à taux plein, se verra appliquer un malus de 10 % jusqu’à 65 ans. Si elle accepte de travailler une année de plus et donc de prendre sa retraite à 63 ans, le malus disparaîtra. Et si elle prolonge encore son activité, elle touchera un bonus de 10 % pour 8 trimestres supplémentaires, 20 % après 12 trimestres et 30 % après 16 trimestres.

Une question patrimoniale? Posez votre question ci-dessous et votre conseiller y répondra.